25 December 2009

The Daily Show

video
Ce projet a duré 2 ans. Il est très proche de moi car il regroupe des gens que j’aime, des lieux que j’adore, des ambiances dans lesquelles j’ai grandi. Il met en évidence des évènements quotidiens apparemment anodins, le fait de les filmer leur donne une importance que l’on pourrait négliger autrement. Il est composé de trois parties ‘Hands’, ‘Bread‘ et ‘Urbain trailer‘.
Le premier ‘Hands’, filme des personnes au travers de leurs mains en train d’exécuter des tâches quotidiennes.
Le deuxième ‘Bread‘ est une métaphore de la vie au travers du processus rigoureux de fabrication du pain. «Ce clip me rappelle qu’il faut être débrouillard dans la conjoncture économique actuelle qui est difficile. Le pouvoir est dans les mains. Utiliser tout ce que nous avons à notre disposition est une sagesse. La femme que l’on voit fait usage de tous les fragments de pâte « jusqu'à la dernière goutte », elle n’a rien laissé inutilisé. Notre âme est dans nos mains» dit joliment ma conseillère artistique Diana Minfee.
‘Urbain Trailer‘ enfin est un montage de différentes histoires qui semble dû au hasard : des ordures soufflées par le vent; un homme sur sa calèche; une tortue et deux enfants courant avec un chien. D’où viennent-ils? Où vont-ils? et qui pensent-ils? Les grandes questions qui traversent l’art sont posées.
The Daily Show m’a permis de montrer autrement la beauté de la vie au sein de la médina de Marrakech, une ville que le spectateur n’aura aucune peine à reconnaître. Les personnages sont tous des inconnus. J’ai laissé chacun d’eux s’exprimer librement par la main, par le geste, par la marche ou par la course. Et si Marrakech est bien présent, le film a un caractère universel : la main de l’Homme est en question. Elle est le symbole du passé, du présent, du futur.